BOUDDHA LAND!

 

Retour à l’accueil   emoticone

Samedi 6 décembre 2008. Un hiver de ciel bleu sur le Japon et un samedi qui sonne soudain comme une invitation au voyage. C’est décidé, départ 8heures pour Kamakura, aux portes de Tokyo… 100 km à peine; on fonce à bord du super taxi-métro-train… enfin, le cirque habituel.

kamakura2008003.jpg

Un bond par la gare de Shinagawa, puis Yokohama…

kamakura2008005.jpg

… et un train vers Kita-Kamakura!

kamakura2008004.jpg

Deux mois à peine après notre atterissage à Tokyo, les « katakanas » restent toujours un mystère fascinant! Nous y sommes, c’est là, d’ailleurs c’est écrit ici…

kamakura2008006.jpg

Kamakura, c’est plus de « plein beaucoup » de temples boudhistes. Première à gauche en sortant de la gare, c’est le temple zen Engaku-ki qui fut érigé vers 1300 en l’honneur des soldats japonais et mongols qui se livrèrent bataille jusqu’à ce qu’un typhon baptisé « vent providentiel » (Kamikaze) en vienne à les départager… par le néant. Et hop, on grimpe les marches sous le vent de décembre, glacé, pute-vierge!

kamakura2008007.jpg

Premier coup d’oeil: la charpente, c’est du sérieux!

kamakura2008009.jpg

Vu le nombre de pièces de monnaie jetées tous les jours dans les fontaines et autres entrées de temples de Kamakura, les moines nous doivent bien une petite sortie jogging. Illustration:

kamakura2008017.jpg

Bon,  aujourd’hui, ce sera la journée BOUDDHA… Il y en a à tous les coins de temple et de chemins; celui-ci, nous le baptiserons: Bouddha de la Michaudière… normal, il est chauve, comme tous les Boudhas de la Michaudière!

kamakura2008033.jpg

Amulettes et compagnies, encens et dédications…. Lourdes palit!

kamakura2008019.jpg

C’est pas grave, nous, on prie et on s’incline pour de vrai car autour de nous se ressent une certaine ferveur dominicale. Des bouddhas encore, des petits et des grands…

kamakura2008036.jpg

kamakura2008015.jpg

kamakura2008041.jpg

kamakura2008037.jpg

 

kamakura2008047.jpg

Et ensuite, la bouddhinnette…

kamakura2008034.jpg

Déjà midi, décidemment, nous ne verrons pas tous les temples aujourd’hui. Retour à Kita-Kamakura Station pour Kamakura puis le train électrique vers Hase, vingt minutes plus au sud…

kamakura2008049.jpg

… et certainement une des plus belles visites du jour: le temple de Hase-Dera. En guise d’introduction, une allée d’ombrelles japonaises flamboyantes.

kamakura2008052.jpg

… et puis, ensuite, le guide Michelin cale un peu. Nous, on constate des allées, des rangées, des nuées, des armées de petits boudhas. La preuve par l’image:

kamakura2008055.jpg

kamakura2008062.jpg

Et ça continue, il y en a partout et franchement, c’est un spectacle!

kamakura2008065.jpg

kamakura2008069.jpg

Retour et départ dans les méandres des temples. Passage obligé par les vapeurs d’encens. L’océan est à deux pas, les aigles passent en rafales sur nos têtes, les senteurs nous ennivrent… Ma zépouze s’évente!

kamakura2008077.jpg

kamakura2008071.jpg

Puis une aspiration vers l’intérieur des roches. Le coeur de la montagne, des grottes, des caves, des lucioles, des tunnels et …

kamakura2008082.jpg

Sache, mon fils, que derrière une de ces minuscules statuettes figurent ton nom et nos voeux de bonheur éternel! Ca, c’est fait!

kamakura2008085.jpg

Puis retour sous l’astre…. et re-re-re bouddhas… des beaux, des gros, des rigolos, des rigolards, des méchants, des petits, des énormes…

kamakura2008078.jpg

kamakura2008086.jpg

La belle journée hivernale s’achève dans de tendres allitérations automnales (hé oui, c’est ça le Japon…), que nous dûmes nous ablutionner aux sources vives. Main droite, main gauche, sur et sous la main, puis queue de poelle et manche en bois…

 kamakura2008087.jpg

… c’est la voie vers le grand Bouddha! Que d’ailleurs voilà…

kamakura2008089.jpg

Le grand Bouddha, c’est en second plan, bien entendu. 121 tonnes de bronze pour 13 mètres d’altitude: le Daibutsu, position lotus, mains jointes pour la méditation…

kamakura2008093.jpg

En vrai, le premier Daibutsu est né en 1243. Il était un jeune homme tout de bois vêtu mais ne résista pas aux deux typhons gigantesques du début des années 1300. Aujourd’hui, on y rentre, on fait la queue pour y entrer, on paie 20 yens par personne pour le pénétrer… mais ça nous laisse de bronze! Retour vers la face POMPOM et direction la plage….

kamakura2008099.jpg

Kamakura et ses légendaires plages de sable blanc ourlées de cocotiers… Température 1°, japonais fuyant, vagues mornes, plage « d’après AmocoCadiz ». Allez, ce fut vraiment une belle virée bouddhique. Il est 15h16! Retour vers Tokyo en deux photos:

kamakura2008103.jpg

kamakura2008105.jpg

Shinjuku, 16h49! Samedi 6 décembre 2008 sur la Terre! Une bien belle journée bien zen!

A+

Retour à l’accueil   emoticone

 

 

 

 

 

2 Réponses à “BOUDDHA LAND!”

  1. patricia dit :

    C’est beau !

    J’adooore vos photos de bouddhas.
    Bises

  2. Belle soeur Isa, frangin filip et neuveu Juju de Bordeaux dit :

    Super !!!! Merci pour le voyage pas cher à boudha land …. et pour « allitération » on en apprend des choses !!!!! ahahaha !!!
    banzai !!!

Laisser un commentaire