Les onsens de Shiga Kogen

 Retour à l’accueil   emoticone

Entre raie manta et requin marteau, ces trains à la face bizarre s’appellent les SHINKANSEN, l’équivalent des TGV en France. Ils ont une gare rien que pour eux à Tokyo. Il en existe plusieurs modèles avec des formes variées. Direction: partout! Pour nous, ce sera NAGANO, côte Ouest, dans les montagnes. Nous mettrons 1h20 pour traverser le pays…

 shikensen.jpg

Le train est bondé de skieurs et de surfeurs en partance pour les plus beaux domaines skiables de la ville olympique en  1998.  Arrivée à Nagano … nous on a choisi une autre destination…

nagano.jpg

Dans un premier temps, direction Shiga kogen, la ville des onsens

 petittrain.jpg

Quand on dit onsen on pense volcan.  Ici les volcans sont toujours actifs et leurs cratères fument en permanence 

volcanfume.jpg 

La petite ville où nous allons passer le week-end est recouverte d’un léger manteau neigeux. Nous sommes ravis.   Ce village a gardé toutes ses traditions. Les maisons en bois bordent les petites ruelles… un petit air authentique!

maison.jpg 

Déja un avant gout des bains. Sous des petits auvents on peut prendre un bain de pied.

baindepied.jpg 

C’est bientôt l’heure du repas. Nos estomacs creux demandent à se remplir.  Dans la rue, quelques œufs trempent dans une eau venue de terre et dont la température avoisine les 70 degrés. On veut gouter! Il suffit de déposer 50 yens dans la corbeille, monter le panier immergé avec le bout de bois, prendre son œuf et replonger le tout.  

oeufcatherine3.jpg 

Un véritable oeuf à la coque.

 oeufcatherine2.jpg 

Sans les mouillettes, comme ça, à la sauvage. Un vrai délice… 

oeufpascal.jpg 

Et pour poursuivre notre repas nous entrons dans un restaurant….traditionnel. Je ne suis toujours pas  à mon aise dans cette position pour manger. 

 restaumidi.jpg 

Shiga Kogen a aussi son temple avec sa grande entrée, un portique en cèdre d’un autre âge.  

temple1.jpg Sa cour intérieure,

temple.jpg 

Et les couleurs chatoyantes des breloques bouddhistes à l’intérieur.

 interieurtemple.jpg

Après avoir pris possession de notre chambre, vient l’instant détente. Mais avant, depuis notre terrasse, j’alimente les grosses carpes venues nous saluer.

 carpes.jpg Leçon du protocole pour entrer dans un onsen.

1 – Se déshabiller totalement et se vétir du YUKATA que l’on gardera pendant notre séjour.

porteonsen4.jpg

Dans notre RYOKAN (auberge typique du Japon) la chambres est munie de cloisons coulissantes . Le sol est généralement recouvert de tatamis constitués de paille de riz. Notre chambre possède un rotenburo. Trop classe! L’eau provient  de sources thermales situées sous le ryokan.

porteonsen3.jpg

2 – On rentre nu dans le onsen, qu’il soit public ou privé. Au japon il n’y a pas de tabous. La nudité est naturelle.

 porteonsen2.jpg

Nous avons choisi notre onsen en pierre et gros cailloux. Avant de tremper mon corps dans cette eau régénératrice, je vais utiliser les petits ustensiles en bois posés à même le sol.

onsenchambre2.jpg

Vous pouvez me suivre, mais couvrez-vous ! C’est l’hiver et le onsen est dehors. Quand il est en extérieur on l’appelle ROTENBURO. Je ne vais donc pas trop trainer pour les explications.

porteonsen.jpg

Avant de rentrer dans un onsen ou un rotenburo on doit se laver.

3 – On s’assoie sur le petit tabouret en bois et on s’asperge le corps avec la bassine en bois

catonsen5.jpg

On peut aussi utiliser la douche qui est plus pratique pour se laver la tête.

catonsen3.jpg

Tous les onsen ou rotenburo sont équipés d’un coin salle de bain. Les produits de lavage sont fournis : savon, champoing, après-shampooing, tonic, lotion, crème, coton-tige, etc… Le principal est de pénétrer propre dans le bain.

4 – On savonne son corps.

catonsen4.jpg

Et enfin on peut se glisser dans les eaux sulfureuses.

catonsen2.jpg

L’eau de mon rotenburo est à 42 degrés. Ses bienfaits thérapeutiques sont :  soins de la peau, respiration, circulation sanguine.

catonsen1.jpg

Il ne faut pas y rester trop longtemps. L’idéal en sortant c’est une douche froide. En cette saison rien que de sortir son corps on a l’impression de prendre un coup de froid…on va pas rajouter la douche….on n’est pas maso !

catonsen.jpg

Dans notre RYOKAN  il y a aussi un onsen  pour couple ou famille.

tich.jpg

Il suffit de fermer la porte à clé.

 ticheonsen.jpg

J’ai endossé un autre yukata plus chaud  pour pouvoir sortir. Pour marcher dans la rue je dois enfiler une paire de GETA. C’est pas du tout évident la première fois.

hotelchaussures.jpg

Voilà une vue du dessous !!!!!!

geta1.jpg

Aprés quelques pas hésitants, je déambule comme une vraie japonaise.

oursrue.jpg

Et Pascal aussi !

 tichrue.jpg

On est presque des vrais japonais… En gros, de vilains touristes qui se les pellent par -2° avec la géniale impression d’être nus comme des vers, à la merci de la première rafale venue…

tousles2.jpg

Dans les ruelles, tous les 20 mètres, il y a des onsen publics et gratuits.

bainsrue2.jpg

Ici à droite pour les hommes et à gauche pour les femmes

bainsmixtes.jpg

Je suis rassurée, nous ne sommes pas les seuls en habit traditionnel.

rueombrelleetfilles.jpg

 Ici tous les gens se promènent habillés ainsi. C’est une autre particularité de ce village.

fillesrue.jpg

Et encore un onsen coté homme. Il y en a 9 dans le village. L’idée est de tous les faire… puis de mourrir (de fatigue)!

bainsrue.jpg

Le soir,  pendant notre repas, les femmes de chambre passent pour retirer la table basse qui se trouve dans la chambre et installer des futons pour la nuit.

plat2.jpg

Les repas dans les ryokans sont de véritables festins japonais. Des goûts et des couleurs venus d’ailleurs.

plats.jpg

Chaque plat est savament décoré.

platsaumon.jpg

A l’extérieur la terre crache ses gaz sulfureux. En bref, on a les fesses sur un énorme explosif !!!

petitgezersville.jpg

Pas très loin de ce village, demain, une autre forme de vie nous attend ….

A SUIVRE DANS:

http://lafamilleestrade.unblog.fr/2009/02/11/des-singes-en-hiver/

Retour à l’accueil   emoticone 

 

 

2 Réponses à “Les onsens de Shiga Kogen”

  1. Marcelle dit :

    Je ne me lasse pas de ces reportages. Ces japonais ne vivent vraiment pas comme nous. Amusants et insolites, ces oeufs qui cuisent tout seuls et que l’on prend tranquillement! Ils ont confiance. Pourrions nous faire la même chose en France? Et pourtant comme cela paraît plus facile.
    Ceci dit, ma fille, tu as un joli dos…

  2. micheau andre dit :

    vous etes vraiment japonnais maintenant !!!

Laisser un commentaire